!!> Lireing ➹ Le Dernier Soupir du Maure ➱ Auteur Salman Rushdie – Ivogue.co.uk



7 thoughts on “Le Dernier Soupir du Maure

  1. says:

    Assez difficile lire car nous sommes plong s dans un autre monde C est aussi ce qui fait le charme l int r t de cette lecture.Pour des lecteurs qui aiment les sujets complexes et inhabituels , voire extravagants


  2. says:

    Un livre incroyable de Rushdie, une histoire en forme de labyrinthe, pleine de passion de vie et de culture Un monument de culture qui permet d approcher une histoire celle de l inde tout en tant port par une narration.


  3. says:

    Si mes souvenirs sont bons, il s agit d un ouvrage de biblioth que qui a eu de nombreuses pages corn es ainsi que des annotations, fort heureusement essentiellement au crayon.


  4. says:

    Le Maure , c est le fils unique, la main estropi e, d Aurora renversante de beaut et d Abraham Sa gestation qui ne dura que quatre mois et demi, ce qui donne le ton de ce roman incroyable Cela se passe dans un Bombay surr aliste, et pourtant si vrai.Po sie, verve et imagination comme du poil gratter jet la barbe des conventions, des hypocrisies et du politiquement correct.Farce d lirante et le on de vie.


  5. says:

    Titre Le dernier soupir du MaureAuteur Salman RushdieTraduit de l anglais par Danielle MaraisTitre original The Moor s last sightEditeur Plon 1996 Collection Le Grand Livre du MoisISBN 2259182712408 pagesSur cette tonnante saga d une famille indienne d origine jud o portugaise de Bombay, Salman Rushdie nous embarque et nous fait ramer dans l Inde tragiquement fascinante du vingti me si cle, dans le sillage des tribulations de personnages dont les destins hors du commun sont intimement, trivialement li s ceux des grandes figures politiques qui ont fait l Histoire du pays avant et apr s l ind pendance.Maure, le h ros, narrateur, dernier rejeton de la lign e des indo portugais Gama de Cochin, catholiques, gros n gociants en pices orientales, du c t maternel et des indo juifs Zogoiby du c t paternel, n doublement handicap , puisqu il lui manque une main et qu il grandit et vieillit deux fois plus vite que la moyenne, brosse, dans une langue baroque et flamboyante, les portraits, aux d fauts cruellement apparents, des membres des trois derni res g n rations, dont il est l aboutissement monstrueux, de deux familles qui s teindront avec lui, marquant la fin de la pr sence en Inde d Indiens soudain consid r s comme trangers par les repr sentants d un nationalisme hindou devenu historiquement h g monique.On suit particuli rement l ascension d Aurora, la m re, qui devient une artiste peintre renomm e et scandaleuse, et ses d boires avec ses amants, et on entre dans sa folie picturale exprimant et sublimant ses d sirs incestueux.On d couvre parall lement, peu peu, la descente morale et le formidable enrichissement, et, corollairement, la perversit sans limite d Abraham, le p re, qui tablit, sur les fondements du r seau commercial h rit de sa belle famille et la faveur de la corruption ambiante, un immense et occulte empire mafieux, politico financier.Le roman est sombre La f rocit de l homme y est peinte en teintes vives, traits saillants, au couteau et, si l histoire se passe en Inde, elle en d borde largement les fronti res C est bien l homme dans toute la splendeur de sa cruaut qui appara t ici, et l humour de Salman Rushdie, loin d en att nuer les pointes mena antes, les ac re et les rend tincelantes et glaciales.Salman Rushdie est toujours, la date de l criture de ce compte rendu, sous le coup d une fatwa moyen geuse, dont la promulgation illustre parfaitement la m chancet et la b tise incarn es par certains des plus repoussants personnages de ce livre.Patryck Froissart, La R union, le 30 septembre 2007


  6. says:

    Ce livre trouve sa puissance dans sa densit Rushdie il m le avec un talent peu commun, l aisance narrative la r flexion politique et artistique dans un univers improbable o l humour du narrateur fait merveille Cette profusion m l e au fantastique voque les univers baroques de Garcia Marques 100 ans de solitude et du Boudjedra de 1001 ann es de nostalgie Cela demande une ma trise qui ne fait pas d faut l auteur.


  7. says:

    Salman Rushdie sait vous mettre dans l ambiance du roman comme personne d autre D ailleurs, il m est difficile de raconter ce livre, il faut le vivre.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Le Dernier Soupir du Maure